Communiqué de presse

Paris, le 4 Février 2017

GRAND SUCCÈS A L’OCCASION DE LA PIÈCE DE THÉÂTRE »LE CRÉPUSCULE » ADAPTÉE DE L’OUVRAGE D’ANDRÉ MALRAUX « LES CHÊNES QU’ON ABAT »

UN ÉVÉNEMENT PARRAINÉ PAR LA FONDATION CHARLES DE GAULLE

A l’invitation de la Fondation Charles de Gaulle, un public nombreux a ovationné les deux interprètes de la toute nouvelle pièce de théâtre : « Le Crépuscule » adaptée d’un essai d’André Malraux, » Les chênes qu’on abat ».. Une initiative inédite pour la Fondation Charles de Gaulle, qui s’associait pour la première fois à un événement théâtral. Une approche nouvelle qui répond à la volonté de développer à l’avenir des manifestations permettant de présenter sous différents aspects, le parcours et la personnalité hors normes du Général de Gaulle. Un événement organisé en partenariat avec la Mairie de Boulogne – Billancourt, qui pour l’occasion a mis à disposition, l’Amphithéâtre Bernard Palissy.

L’histoire retrace la visite d’André Malraux, le 11 décembre 1969, à la Boisserie (Colombey).

Un dialogue stupéfiant débute alors dans une langue superbe et émouvante.

« Le Crépuscule » retrace l’ultime rencontre entre les deux hommes, et s’achève quelques mois plus tard sur la mort du héros de l’appel du 18 juin.

 

 

 

 

 

 

Pour relever le défi de cette interprétation, deux comédiens d’exception : Philippe Girard et John Arnold, ont livré une partition d’une incroyable justesse et d’une vérité historique étonnante. Dans des échanges savoureux jusqu’aux souffles entre eux, mis en scène avec une élégance simple, les deux hommes ont balayé le monde entier, l’histoire des hommes et de ceux qui les dirigent, avec des yeux de penseurs et de combattants.

Convoquant César, Napoléon aussi bien que Churchill, Kennedy ou Staline, sans oublier les écrivains, les artistes, discourant de politique, de religion ou d’économie, calculant chaque avancée guerrière ou diplomatique, ils ont dessiné les enjeux, les dangers, les ambitions auxquelles la France et chaque continent sont aujourd’hui confrontés.

Une adaptation époustouflante, magistralement orchestrée par le metteur en scène Lionel Courtot, qui donne à ce Crépuscule la puissance d’un texte prophétique.

Contacts :
FONDATION CHARLES DE GAULLE

www.charles-de-gaulle.org/

https://fr-fr.facebook.com
ATELIER DU PREMIER ACTE

www.atelierdupremieracte.fr/

https://fr-fr.facebook.com/atelierdupremieracte/1.

Télécharger le dossier de presse

Message du maire de Brive, Frédéric Soulier

Comments are closed.