bannMesdames, Messieurs, chers  Amis,

La réception annuelle du 30 juin, honorée par la présence de plusieurs personnalités dont Mme Line Renaud, M. Alain Delon et M. Denis Tillinac, a donné l’occasion de faire un point complet sur les nombreuses activités de la Fondation Charles de Gaulle.

La Fondation continue de répondre à des sollicitations venant de l’international où la dimension historique du Général de Gaulle contribue à défendre une certaine idée de la France :

  • Liban : signature ce 18 juin d’un partenariat avec l’ambassade de France, l’Ecole Supérieure de Affaires (école de commerce « à la française » adossée à HEC / ESSEC), l’association libanaise des amis de Charles de Gaulle et la Fondation en vue de la construction d’un institut Charles de Gaulle du Liban à triple vocation : universitaire, mémorielle et éducative ;
  • Grande-Bretagne : participation à la célébration de l’anniversaire du 18 juin sous forme de conférence débat avec des figures représentatives de la société londonienne, projet de continuer en ce sens en soutien de notre ambassade ;
  • Kazakhstan : à l’invitation de l’ambassadeur de France, participation aux commémorations du 50ème anniversaire de la venue du Général à Baïkonour, et mise au point d’un programme de soutien aux activités de rayonnement de la France en étroite cohérence avec nos enjeux industriels (conférences, exposition…) ;
  • Chine : en réponse aux sollicitations de la province du Shaanxi et des autorités chinoises, conception et mise en place d’activités d’échanges fondées sur l’universalité des valeurs gaulliennes ; par ailleurs, en partenariat avec le club des entrepreneurs chinois en France et avec le soutien de notre club d’entreprise, participation au rayonnement de l’héritage gaullien au travers de l’organisation d’activités culturelles (théâtre, soirées à thème…) ;
  • Russie : projet d’organiser en partenariat avec l’ambassade de Russie à Paris une exposition consacrée à la visite du Général à Baïkonour et aux 50 années de coopération spatiale qu’elle a permis, programmation de conférences /  débats au profit de stagiaires français « grandes écoles » préparant un stage en Russie (de Gaulle et la Russie, leadership)
  • Cambodge : participation en octobre aux commémorations du discours de Phnom Penh à la demande de l’ambassadeur de France

 

En France, la Fondation poursuit son effort de rayonnement vers de nouveaux publics.

  • Année Malraux : présentation de la lecture des Chênes qu’on abat, soutien à la création d’une pièce de théâtre d’adaptation  du même ouvrage, numéro d’espoir en octobre, soirée table ronde en novembre, exposition virtuelle ;
  • Participation en octobre aux Rendez-vous de l’Histoire à Blois dont le thème est « Partir » avec une conférence de Jean-Pierre Chevènement ;
  • Renforcement des liens avec les associations gaullistes en région dont certains représentants étaient présents à la réception annuelle ;
  • Dans le même sens, Espoir propose depuis un certain temps des dossiers thématiques sur les questions d’actualités soulignant la modernité du message gaullien. La qualité des contenus permet d’espérer une plus large diffusion qui passe par l’augmentation du nombre des abonnés (abonnez-vous à Espoir si ce n’est déjà fait et parlez-en autour de vous).

 

La Fondation continue de se tourner vers les jeunes. Plus que jamais, la bonne compréhension de l’héritage gaullien participe à l’éducation citoyenne.

  • Numérique : la Fondation s’est lancée dans une refonte de son offre numérique. L’espace pédagogique a été repensé pour mieux répondre aux attentes des professeurs, un blog sur l’actualité gaullienne a été créé, et un espace grand public « Découvrir De Gaulle » propose un panorama des différents lieux gaulliens et des expositions virtuelles ou itinérantes de la Fondation.
  • Développement des partenariats dans une visée pédagogique pour enrichir les contenus déjà disponibles en ligne :
  • Avec l’Education nationale, pour le développement du projet « Enseigner de Gaulle » qui répond aux attentes des enseignants et de leurs élèves du CM2 à la Terminale
  • Avec le Club de réflexion sur l’avenir de la protection sociale (CRAPS) et le Conseil économique, social et environnemental pour la constitution de films et de supports pédagogiques sur les réformes sociales engagées sous le général de Gaulle et ouvrant sur les problématiques d’aujourd’hui
  • Avec les Archives Nationales pour la mise à disposition d’une impressionnante quantité de documents inédits apportant un éclairage nouveau sur la Présidence du Général ;
  • Avec l’Etablissement de communication et de production audiovisuelles de la Défense pour exploiter en commun les archives cinématographiques et audiovisuelles liées à la période de Gaulle du ministère de la Défense et préparer de nouvelles expositions ;
  • Avec l’Institut national de l’audiovisuel et « paroles publiques » qui propose des archives de grande qualité.
  • Organisation d’événements spécifiques :
    • Avec le 3ème Régiment d’Hélicoptères de combat d’Etain pour illustrer, auprès du jeune public, les écrits du Général au travers du retour expérience de soldats aguerris…
    • Avec l’association Ami Entends-tu pour l’organisation de journées dédiées (200 jeunes à Colombey-les-Deux-Eglises  le 9 novembre 2015)

 

La Fondation, grâce à son conseil scientifique, continue de soutenir la recherche universitaire et  contribue aux débats d’idées.

  • Le séminaire de 2014 consacré aux origines de la Constitution de 1958 fera l’objet d’une publication dans la revue française de Droit constitutionnel pour le congrès de l’association française de droit constitutionnel à Lille en juin 2017 ;
  • Dans la continuité de 2015, la Fondation participera avec la fondation italienne Magna Carta à une journée d’études consacrée aux enjeux comparés de décentralisation en France et en Italie ;
  • Le séminaire social organisé en partenariat avec le CRAPS de novembre 2015 à mai 2016 a permis d’explorer tout le spectre de l’héritage gaullien en matière sociale et, au travers de débats de très grande qualité, de cerner les enjeux actuels.
  • Pour la période 2016-2017, la Fondation organisera avec le Ministère de la Défense, l’Assemblée nationale et le Sénat, un séminaire de Défense qui, à partir de la politique initiée par le Général, aura pour objectif de dégager les éléments qui, aujourd’hui encore, en constituent l’héritage.
  • Deux recherches sont également programmées en fin d’année : l’une sur les Gaullistes et l’outre-mer de 1958 à 1988, et l’autre sur De Gaulle et les décideurs français dans les années 30 qui viendra enrichir le contenu de formation universitaire au Liban.

 

Enfin, la Fondation continue sans relâche à contribuer au rayonnement des lieux de mémoire gaulliens de Paris (Historial des Invalides), Colombey (Mémorial, Croix de Lorraine, la Boisserie) et de Lille (Maison natale).

  • A Colombey, la Fondation soutient un projet de mise en valeur paysagère de la colline de la Croix de Lorraine et réfléchit à un projet de mise en valeur du parc de la Boisserie ; la Fondation est par ailleurs partenaire du nouveau spectacle sons et lumières projeté cet été sur la Croix de Lorraine ;
  • A Paris, la Fondation travaille en étroite liaison avec le musée de l’Armée et le musée de l’ordre de la Libération ;
  • A Lille, une très bonne coopération s’est également instaurée avec le département du Nord dont les initiatives visent à renforcer le rayonnement et la fréquentation de la Maison natale ;
  • Les lieux de mémoire gaulliens continuent d’attirer beaucoup de visiteurs, en dépit du contexte général défavorable, et nous vous encourageons à les visiter ou les revisiter.

 

Tous ces projets nécessitent une recherche permanente de ressources nouvelles, de partenaires et de donateurs. Votre soutien est précieux, sur le plan moral comme sur le plan financier, et vos dons nous aident à toujours porter bien haut l’héritage du général de Gaulle.

Nous vous souhaitons un très bon été, et restez en contact permanent avec la Fondation.

Marc FOSSEUX

Secrétaire général

Jacques GODFRAIN

Président

 

Comments are closed.