Le lundi 16 mai 2016, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, était à Pékin pour inaugurer le nouveau lycée Charles de Gaulle, en présence de l’ambassadeur de France en Chine, Maurice Gourdault-Montagne, les ambassadeurs d’autres pays francophones et les représentants des partenaires de l’établissement.

Dans son discours, le ministre s’est félicité de la fondation de cet établissement, selon lui crucial pour la communauté des expatriés francophones de Pékin, qui ne cesse de croître à mesure que la Chine se développe, et il a encouragé les élèves du lycée (plus d’un millier d’enfants originaires de 43 pays francophones fréquentent les écoles maternelle, primaire et secondaire du nouvel établissement) à apprendre la langue et la culture chinoises.

 

Message de Jacques Godfrain,
ancien ministre et Président de la Fondation Charles de Gaulle,
à l’occasion de l’inauguration du Lycée international français « Charles de Gaulle » de Pékin

Cher Amis,

Je regrette de ne pouvoir me trouver parmi vous aujourd’hui mais je tenais à vous adresser ce message pour vous dire à quel point la Fondation Charles de Gaulle se réjouit de votre initiative de baptiser le Lycée français international de Pékin « Charles de Gaulle ».

Cet heureux événement m’apparaît toutefois comme une évidence puisque cet établissement fut créé en 1965, c’est-à-dire au lendemain de ce qui apparut au monde comme un « coup de tonnerre dans le ciel diplomatique » – je veux parler de l’établissement des relations diplomatiques avec la Chine populaire par le général de Gaulle.

La Fondation Charles de Gaulle entretient une relation extrêmement étroite depuis plus de dix ans avec la Chine, pays plus vieux que l’histoire comme aimait le souligner le Général. Elle y propose régulièrement des programmes culturels et des échanges bilatéraux entre jeunes décideurs qui sont suivis avec attention par les plus hautes autorités de nos deux pays. La reconnaissance de ce travail a été couronnée par les visites successives au siège de la Fondation à Paris des présidents Hu Jintao et Xi Jinping en 2004 et 2014.

En venant saluer la mémoire du général de Gaulle, ils rendaient également hommage au message universel d’engagement pour la Nation, d’indépendance et de paix qu’il nous a laissé. Je ne doute pas que les équipes éducatives du Lycée international français « Charles de Gaulle » de Pékin sauront transmettre ce message à leurs élèves. Soyez assurés que la Fondation Charles de Gaulle leur apportera tout le soutien nécessaire dans l’accomplissement de cette noble mission.

Site du lycée Charles de Gaulle de Pékin

Comments are closed.