Charles De Gaulle maison Beyrouth_7803

Entre novembre 1929 et novembre 1931, le commandant de Gaulle est affecté à l’Etat-Major des Troupes du Levant, à Beyrouth, et habite une maison qui existe encore dans le secteur de Moussaitbeh. Il tire profit de ce séjour pour mieux comprendre « l’Orient compliqué », mais aussi pour écrire : au Cercle des officiers de Beyrouth, il donne trois conférences sur l’histoire de l’armée française et prononce le 3 juillet 1931, à l’Université Saint-Joseph, un discours mémorable pour inviter les Libanais à « construire un État » et à « créer et nourrir un esprit public, c’est-à-dire la subordination volontaire de chacun à l’intérêt général ».

Cette maison vient d’être classée Monument historique par le ministère de la Culture libanais.

Décision ministérielle n° 20 du 13 Avril 2016 émise par le ministre de la Culture relative à la classification du lot 37 Moussaitbeh (Maison Charles de Gaulle).

Article un : Le bien fond 37 est intégré dans la liste de l’inventaire général des Monuments historiques.

Article deux : Les  travaux d’aménagements de toutes natures que ce soient visant a changer la situation actuel du bâtiment, devraient  obtenir l’accord préalable de la Direction générale de l’Archéologie portant sur la nature des travaux ainsi que sur les matériaux utilisés.

Article trois : cette décision sera publiée au Journal Officiel et communiquée aux organismes publiques et concernés (Voir liste de distribution).

Organismes publics notifiés de la décision # 20 du 13 Avril 2016 :

1- La Direction générale des Affaires cadastrales et du Registre foncier (Ministère des Finances)

2- La Direction générale de l’Urbanisme (Ministère du Transport et des Travaux publics)

3- La Direction générale des forces de Sécurité Intérieure (Ministère de l’Intérieur)

4- La Municipalité de Beyrouth – Le Préfet de Beyrouth (Ministère de l’intérieur et des Municipalités) .

5- Les propriétaires actuels du BF (Concernés)

6- Le Journal Officiel (Présidence du Conseil des Ministres)

7- La Direction générale de l’Archéologie (Ministère de la Culture) – Archives Nationales

Consulter le document original

 

Comments are closed.