expo cinéma Mémorial ColombeyExposition présentée par le Mémorial Charles de Gaulle à Colombey

30 avril – 18 septembre 2016

Quelles que soient les générations, qui n’a jamais visionné un film français réalisé durant cette radieuse décennie que constituent les années 60 ?

Le retour au pouvoir du général de Gaulle, en 1958, coïncide avec l’arrivée d’une « Nouvelle vague » dans le cinéma français, riche de cinéastes et de comédiens aux talents prometteurs. Durant les dix années de présidence du général de Gaulle, le 7ème art va passer du noir et blanc à la couleur et aborder des thèmes plus divers et variés que durant la décennie précédente. Qu’ils s’agissent de comédies populaires ou d’œuvres plus subversives, nombreux sont les films des années 60 à s’inscrire dans leur époque, en illustrant une certaine vision de la réalité du moment et en épousant les modes liées à un contexte social, culturel, économique ou politique.

Avec cette exposition « Moteur, ça tourne…Le cinéma français des années De Gaulle », le Mémorial Charles de Gaulle mettra à l’honneur trente-deux films emblématiques de cette période appartenant à des registres très différents et répartis autour de cinq thèmes :

– l’évocation de la Seconde Guerre mondiale, entre réalisme et comédie
– les films subversifs
– les clins d’œil au général de Gaulle
– les films annonciateurs des événements de 1968

– le rayonnement cinématographique de la France à l’étranger.

L’affiche de chacun de ces films sera présentée, ainsi que des photographies, des articles de presse, des documents promotionnels et certains objets insolites. S’y ajoute la projection d’une heure d’archives audio-visuelles composée de reportages télévisuels réalisés pendant un tournage ou lors de la sortie en salle d’un film.

L’exposition évoquera également des aspects adjacents de la vie cinématographique durant les années De Gaulle avec les soirées des arts et lettres au palais de l’Elysée, l’affaire de la cinémathèque française et l’interruption du Festival de Cannes en 1968.

Grâce à cette immersion dans le 7ème art, les plus anciens se replongeront avec nostalgie dans cette époque heureuse et révolue, tandis que les plus jeunes (re)découvriront un cinéma qui, de façon générale, a su traverser les décennies sans prendre de rides.

Pour en savoir plus

Comments are closed.