de Gaulle Marly

Le 20 janvier 1946, Charles de Gaulle démissionne de la présidence du gouvernement provisoire de la République française. Ne pouvant rejoindre sa propriété de Colombey-les-Deux-Églises, vandalisée pendant la guerre, il trouve refuge au pavillon de Marly. Il loue ainsi à la République ce rendez-vous de chasse du 21 janvier au 26 mai 1946. Lieu modeste et en apparence reculé de tout, le pavillon de Marly reste cependant suffisamment proche de Paris pour que le général continue d’entretenir des contacts tout en commençant à forger sa légende. Cette dernière se déploie aux yeux des Français à l’occasion de la publication de l’Appel, premier volume de ses Mémoires de guerre, le 22 octobre 1954. Ces premières pages ont été écrites dans la quiétude du parc royal de Marly-le-Roi.

A l’occasion du 70ème anniversaire du séjour du général de Gaulle à Marly-le-Roi, Jean-Yves Perrot, maire de Marly-le-Roi, réunit des historiens et des personnalités du monde des lettres pour une journée mémorielle le samedi 23 janvier 2016, qui débutera par l’inauguration d’une plaque commémorative au pavillon de Marly, et se poursuivra à l’auditorium d’Axa par une série d’interventions et une table ronde.

Cette journée sera illustrée par une exposition retraçant, à travers des documents d’archives, le parcours du général de Gaulle et ses relations avec les écrivains, l’histoire du Pavillon de chasse et de Marly-le-Roi à cette époque. Cette exposition se prolongera à Marly-le-Roi, à la bibliothèque Pierre Bourdan du 25 janvier au 5 mars 2016. Elle sera ensuite proposée à d’autres villes et mise en ligne sur le site internet de la ville.

C’est donc naturellement que la Fondation Charles de Gaulle s’associe à ce programme pour apporter son expertise scientifique.

Téléchargez le programme

Téléchargez l’invitation

Téléchargez le dossier de presse

Comments are closed.